Accueil > Programmation > Les artistes > C.I.D.A.N. MI PERÚ

Pérou

C.I.D.A.N. MI PERÚ

Le Pérou, empire millénaire, est quasiment deux fois plus grand que la France. Riche d’une histoire très longue, il est surtout connu pour la civilisation Inca qui rayonna dans cette zone du 13ème au 16èmesiècle.

Le groupe fut fondé le 15 Novembre 1985 et son nom CIDAN signifie Centre d’investigation et diffusion des arts autochtones. “Mi Perú”, est une association culturelle qui diffuse la musique et la danse péruviennes dans divers événements nationaux et internationaux. Elle est reconnue par le ministère péruvien de la culture. A l’origine, le groupe se situait à Huancayo et ne promouvait que les danses de la province de Junin (Région de la Sierra), puis sous l’impulsion de Prof. Martin Arauco Paredes, et compte tenu de la nécessité d’élargir le travail de diffusion culturelle, l’association a pris son nom actuel, dans le but de réévaluer, promouvoir et sensibiliser à l’identité nationale à travers les expressions artistiques, en les reconnaissant comme faisant partie de la richesse culturelle de ses ancêtres.

Les représentations artistiques réalisées veulent conserver l’essence traditionelle des peuples autochtones péruviens en contribuant par là à montrer la richesse réelle d’un Pérou millénaire. Cette association culturelle ouvre également ses portes à des ateliers de danse et de collectage de témoignages anciens. Depuis 2008 le groupe organise également un festival international de folklore.

Le programme du groupe présente les traditions des trois régions du Pérou : la côte, la Sierra et l’Amazonie. Ses travaux sont régulièrement présentés aux institutions privées et publiques.

La côte : C’est la région la plus peuplée du Pérou où la capitale joue un rôle d’attraction important. La danse la plus représentative de cette zone est la Marinera qui se targue également d’être la danse nationale du Pérou. C’est une danse de séduction. La musique est espagnole par ses rythmes ainsi que par les instruments utilisés et africaine par le chant et la gestuelle.

La Sierra : à l’est de la zone côtière, elle abrite les villes historiquement les plus représentatives comme Cuzco, Puno ou Junin. Les danses de carnaval y sont les plus représentatives. Les vêtements sont colorés, les danses andines. Le Huayno est la danse principale des Andes péruviennes. Son nom vient du Quechua Waynaricunataky qui signifie «chant représentant le jeune qui est amoureux» . les danses La Diablada, aussi connue comme « danse des sept péchés », caractéristique de la Fête de la Virgen de la Candelaria. Cette danse andine originaire de Puno, représente la lutte entre le bien et le mal.

La Selva  ou Amazonie Péruvienne : Cette zone couvre 60% de sa superficie du pays. Les danses de cette région expriment la magie et le mystère qui se retrouvent généralement dans les contes et les légendes des communautés amazoniennes. Souvent, les animaux sont représentés, invoqués ou vénérés. On a des danses de chasse,de guerre, où le lien avec la nature est très fort.

 

Programmation organisée par Les Festivals de Gannat et le Festival de Confolens

Pour les voir pendant le festival...